Infiniti форум
   Крупнейший Infiniti-форум Рунета*
Войти
Зарегистрироваться 

НАВИГАЦИЯ

Лента

Все сообщения и события форума
 

Поиск по тэгам

Поиск по автоматически найденным ключевым словам

Клуб Infiniti

Все пользователи форума

Дилеры и СТО

Добавляем станции ремонта и сервиса авто

Пот и кровь

Что и как Вы ремонтировали в своей ласточке

 

ОПРОС
Целесообразна ли замена C20NE на C20SE!?
Да
Нет
Только в симбиоза с КПП
О чём это вы!!?
Посмотреть результаты
Добавить свой опрос
Все опросы

ОСНОВНЫЕ ТЭГИ

СТАТЬИ И ТЕСТ-ДРАЙВЫ
Infiniti FX...Пасти 400 «лошадей» Infiniti FX50 в московских пробках просто невыносимо. Хочется п...
Audi Q5, Mercedes GLK, Infiniti EX, Volvo XC60...Притом это касается как «Mercedes», так и «Audi». Впрочем, последний бренд пун...
Infiniti FX...Именно так: вы еще не открыли дверь, а уже представляете, что вас ждет в салоне. А вс...

КУПЛЯ-ПРОДАЖА
МодельЦена  ГодПробег
Infiniti G SPORT COUPE 730000 $ 2005 83000
 
Infiniti QX4 NISSAN INFINITY QX4 390000 $ 1997 121445
 
Infiniti QX56 76300 $ 2006 30000
 
Infiniti FX 4.5 AWD 66999 $ 2006 19000
 
Infiniti QX56 5.6 4WD 45000 $ 2005 47000
 
Infiniti FX 3,5 V6 (FX35) 44900 $ 2003 45000
 
Infiniti FX 3,5 V6 (FX35) 46800 $ 2003 50000
 
Купля-продажа Infiniti - все объявления
ДОБАВ�?ТЬ ОБЪЯВЛЕН�?Е

Поделиться с друзьями в социалках
Наша группа ВКонтакте   
0
 
Заголовок:
Содержание:
Вам необходимо Войти или Зарегистрироваться

  Форум » Обсуждение
 
Пользователь не загрузил свой аватар
Liannet Bonano(ссылка) 12.04.18 09:01
watches
Все ответы: 1   +   -     Ответить
Пользователь не загрузил свой аватар
Liannet Bonano(ссылка) 12.04.18 09:01
hublot klassisk fusion diamant
titta p? longines
hublot klassisk fusion diamant
On part en vadrouille ! - Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent... montres cool pas cher
Pr?sentation
Blog
:
On part en vadrouille !
Description
:
Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
Contact
 
Projets
Birmanie - F?vrier 2015
Etats-Unis - Juillet 2015
Sud Turquie - Octobre 2015
Sud marocain - Avril 2016
Indon?sie - Juillet 2016
Namibie - Avril 2017
 
D?j? faits
Gr?ce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), R?publique Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), R?union (2005),
Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisi?re Cara?be (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande
(2011), Tha?lande (2012), Andalousie (2012), ouest am?ricain (2013), croisi?re M?diterrann?e (2013), Portugal (2014)
 
 
Articles R?cents
Moi, moche et m?chant
Franky goes to Hollywood
Le voyage nouveau est arriv?
Non ? Encore en vadrouille ???
Pas Anne, non pas elle !
 
Pages
 
Carnets De Route
Tha?lande
(24)
Ouest am?ricain 2013
(22)
Balkans
(16)
Birmanie
(15)
Jordanie
(12)
Ouest am?ricain 2015
(4)
 
Abonnement
Abonnez-vous pour ?tre averti des nouveaux articles publi?s.
 
Liens
Uniterre, carnets et blogs de voyage
Forum de voyageurs
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>>
24 juin 2015
3
24
/ 06
/ juin
/ 2015
11:16
Moi, moche et m?chant
Merci ! Tout d’abord, merci à ma femme de me suivre et de me faire confiance dans l’organisation de nos vadrouilles… Ensuite, merci à tous ces gens de nous accueillir si généreusement dans ces contrées lointaines… Mais surtout, merci à toi de suivre nos aventures aussi assidûment… Merci à toi, sans qui je ne serais rien… Bon, ok, je ne suis rien mais c’est quand même marrant de remercier tout le monde comme ça. J’ai l’impression de m’être réincarné en Céline Dion remerciant son public et son défunt René à la fin d’un de ses concerts… Bref, je disais que je remerciais tout le monde, sans oublier mes filles qui nous suivent sans broncher… D’ailleurs, pour vraiment les remercier, aujourd’hui sera leur jour. Jour où nous allons tous les quatre nous amuser comme des petits fous en famille… Jour que nous allons passer tous ensemble à… Universal Studios !!!   Allez, réveillés à six heures, non pas par le décallage horaire, mais par les ronflements d’Anna ! Comment un si joli petit corps est-il capable de faire un bruit aussi désagréable ? Bref, passons… Et comme hier, passons aussi très rapidement sur le simulacre de petit déjeuner proposé par l’hôtel, pour activer le démarreur de notre Jeepy vers huit heures ! Direction Universal Studio, le site mi-figue, mi-raisin,… mi-ange, mi-démon,… mi-studios de cinéma, mi-parc d’attraction,… mi-baguette, mie de pain ! C'est à trente minutes de notre hôtel, nous y sommes donc en vingt, excités comme des gamins de huit ans sur la route de Disneyland, sauf que là, nous sommes sur celle pour Universal Studio et que ça marche aussi !   Bon, avant d’aller s’amuser comme des gosses de trente-neuf ans, un peu d’étalage de confiture pour toi, le Franck Ribery de la culture française… Un nul, quoi ! Ben oui, j’imagine qu’il faille te rappeler ce qu’est Universal, non ? …Ce studio fait en fait partie de ce qu’on appelle les majors d’Hollywood. Autrement dit, les grands studios historiques avec leurs spots d’intro à chaque début de films qu’ils produisent. Et tu les connais tous, j’en suis sûr ! Pour commencer, la 20th Century Fox avec ses roulements de tambours, ses trompettes et ses spots qui illuminent son nom,… Warner Bros sur un air de piano avec WB en or sur fond de ciel nuageux,… La célèbre Paramount et ses étoiles descendant du ciel pour entourer une montagne enneigée,… Columbia Tristar et son cheval ailé surgissant des nuages,… La Metro Goldwyn Mayer alias le lion qui rugit de plaisir,… Walt Disney Company et son château sur fond de feux d’artifice,… et donc Universal Studios, son lever de soleil sur la terre et son inimitable tin tin tinnnnn tin, tin tin tin tin tinnnnn… Ces studios centenaires font la fierté de Los Angeles ! Faut dire aussi que directement ou indirectement, une bonne partie de la population du coin vit de cette industrie dont la renommée ne trouve pas d’égal dans le monde entier ! Tiens, pour en revenir à Universal, peux-tu me citer comme ça quelques-uns de ses films à gros succès ?... Harry Potter, Retour vers le futur, King Kong, le silence des agneaux, la Momie, Jurassik Park, Transformers,… et Wikipédia si tu veux plus de détails !   Parlons maintenant gros sous ! Non, je ne vais pas te demander quel est le chiffre d’affaire de chaque major, mais plutôt t’inciter à commencer à économiser un ou deux dollars par-ci par-là pour espérer avoir le budget pour les billets d’entrée dans dix ou quinze ans ! Car le rêve américain a un prix ! Quatre-vingt quinze dollars par personne, sans oublier les vingt billets verts pour l’accès au parking ! Oui, comme tu dis, c’est cher. Oui, comme tu dis, j’espère que ça les vaut… Je te dis ça dans pas longtemps car ça y est, on entend la musique mondialement connue d’Universal, on aperçoit le globe emblématique, la monumentale entrée qui fait rêver, avec le tapis rouge qu’ils ont installé rien que pour moi… Tout y est ! Sauf que… ce n'est pas parce que les malais sont laids, que les portugais sont gais, que les colombiens sont biens, que les américains ne sont qu’un ! Car rien qu’à l’entrée d’Universal Studio, il y en a toute une ribambelle ! Donc s agement, on attend, on attend, on attend jusqu’à ce que… libérés, délivrés, le monsieur de l’entrée nous scanne nos billets d’entrée. Universal Studios, I did it !
Pas une minute à perdre, on traverse le parc à grandes enjambées pour arriver dans les premiers au Studio Tour, une des attractions du parc les plus prisées. J’ai l’impression d’être revenu trente-neuf ans en arrière lorsqu’avec mes copains les spermatozoides, on s’était fait une course à celui qui arriverait le premier… D’ailleurs, aujourd’hui, comme à l’époque, j’ai gagné ! On se retrouve donc rapidement au milieu du wagon côté gauche comme conseillé sur le net pour passer de lieux de tournage de films mythiques à des décors de séries américaines made in Universal : Zone de crash dans la Guerre des mondes, scène du métro dans Backdraft, petite ville des Dents de la mer, l’hôtel de Psychose, la rue Wisteria Lane de Desperate Housewise,... Le clou de la visite, c’est l’animation 3D liée à King Kong qui nous en met plein les mirettes ! Aussi, sur ce coup-là, nous sommes des petits veinards. Là où une nouvelle animation liée à Fast and Furious ne sera inaugurée que demain, nous avons le droit de la découvrir en avant-première rien que parce que c’est nous… Bon, ok, je suis sûr qu’ils font le coup à tous les groupes de touriste qu’ils trimballent dans le coin depuis quinze jours mais ce n’est pas grave. Ça décoiffe et on en redemande !
Oyé oyé ! Petit intermède revendicatif avant de reprendre le rythme effréné de notre journée. Les trois quatre lignes qui suivent s’adressent exclusivement à ma fille Anna lorsque, dans onze ans, elle en aura vingt et qu’elle n’aura rien d’autre à faire que de lire les anciens carnets de voyage de son vieux père sénile… Je me lance : Faire une crise d’adolescence alors que tes adorables parents t’ont emmené à Los Angeles, et plus précisément à Universal Studio, tu admettras que c’est le comble de l’enfant gâté qui ne sait pas apprécier à sa juste valeur la chance qu’elle a, non ? Et si, du haut de tes vingt ans, tu te demandes encore pourquoi tes méchants parents ne t’avaient pas pris avec eux à Tahiti, aux Maldives ou je n’sais où quand tu avais quatorze ou quinze ans, et bien tu viens de comprendre ce que t’a coûté ton comportement du 24 juin 2015…   Allez, on enchaîne les attractions comme des perles de culture cinématographique. Les Simpsons, Transformers, la Revanche de la Momie dans laquelle Anna a pleuré et Sasha m’a fait jurer après coup qu’on ne le referait pas,… Mention toute spéciale pour Transformers qui m’a scotché comme un ouragan qu'est passé sur moi, les pierres ont tout emporté ! En tout cas, les quatre-vingt quinze dollars sont déjà bien digérés et déféqués depuis longtemps. Donc fais un prêt, raquête ta grand-mère, braque une banque, fais ce que tu veux,… mais viens voir ça de tes propres globes oculaires, tu m’en remercieras..., croix de bois, croix de fer, si j’mens, j’irai en vadrouille en Syrie l’année prochaine ! Ce qui est génial ici, c’est que dans le parc, tu croises dans les allées tout un tas de personnages de tes films et dessins-animés préférés sans avoir à faire la queue pour te prendre en photo avec eux : Homer Simpson sans Marge, Doc sans Marty ni Difool, les Minions, les robots des Transformers,…
Mais tout ça ne va pas nous rendre Mike Brant ! Et ça ne va pas nous nourrir non plus ! Ben ouais, faut bien nourrir mes filles, c’est qu’ça mange à c’t’âge-là ! Et faut bien nourrir monsieur Universal, c’est qu’ça aime l’argent à c’t’âge-là ! Neuf dollars les deux bouts de pain sec étranglant une saucisse sans défense qui souhaite se faire la malle, ça fait cher le kilo de hot-dog, ça !... Allez, moi je suis aussi frais qu’un glaçon dans un verre de Suze, donc attraction suivante s’il vous plait !... Je demande un Ju, je demande un ra, je demande un sic,… Ce sera Jurassic Park ! Notre enthousiasme ambiant est malheureusement vite enterré six pieds sous terre par une file d’attente de plus de cinq cents mètres de long… Mais bon, il y a moins de monde dans cinq-cents mètres de queue en Californie que cinq cents mètres de queue dans le Wyoming. Ne cherche pas, il n’y a pas de jeu de mot dans la phrase précédente. Tout est une question de métaphysique atomique… et de corpulence ! Il y a deux ans, autant je trouvais les américaines du Wyoming mignonnes et agréablement proportionnées pour mon œil averti, autant les filles de Californie sont…, comment dire, à l’image de la fille américaine qu’on s’imagine… : Des filles muffins pour lesquelles il y avait plus de pâte que le moule ne l’autorisait ! Après coup, je ne sais pas ce que les Beach Boys trouvaient à ces California girls… Et du coup, prenant plus de place dans la file d’attente, il y a moins de monde qu’il n’y paraît… Ça va, tu as suivi mon raisonnement de mathématicien ?   Bref, après une heure et demie de piétinage forcé, c’est notre tour ! Et là, y’a que la vérité qui compte animée par Bataille et Fontaine ! Si être mouillé tu ne veux pas, ne pas monter au premier rang il te faudra. Bon, c’est bien connu, seuls les mecs bourrés, les enfants, et les leggings disent la vérité ! Donc crois sur parole Sasha lorsqu’elle te conseille de ne pas te mettre au premier rang. Elle ressort de l’attraction trempée. Pas éclaboussée … Trempée ! Un peu comme si j’avais pris un seau d’eau et que je le lui avais envoyé en pleine trogne. Quant à la vieille dame qui était assise à côté de moi avec le maquillage qui a coulé et le brushing complètement ruiné, je pense qu’elle est cent pour cent d’accord avec moi… Oups, pardon, je ne l’avais pas reconnu... Ça va Sandrine ?... En tout cas, encore un excellent moment de rigolade en famille qui a tout de même failli coûter la vie à notre appareil-photo, réanimé de justesse par un bouche-à-bouche inespéré…
On enchaîne avec le super spectacle Waterworld et son finish digne des plus grands blockbusters…, puis avec ce qui a motivé notre venue dans ce parc, en l’occurence l’attraction Moi, moche et méchant dont mes filles sont archi-fans du dessin-animé. Quelques manèges, quelques attractions secondaires et salut les p’tits clous, c’est l’heure du top cinquante… Bon, moi, je me contenterai d’un top trois. Attention, j’ouvre l’enveloppe… Moi, moche et méchant, les Simpsons,… et le grand gagnant est… Transformers !!! Super parc d’attraction, super journée,… Seule déception pour Sandrine hormis son maquillage qui n’est pas waterproof,… le fait qu’on ne soit pas venu un an plus tard pour pouvoir faire la nouvelle attraction qui se prépare sur le thème d’Harry Potter… « Tant pis, ce sera l’occasion de revenir une prochaine fois » me dit-elle. Pas besoin de me répéter ça plusieurs fois que j’ouvre déjà mon agenda pour planifier une date...
Allez, ici Los Angeles, à vous Cognac-Jay ! On quitte le parc à regret mais la journée n’est pas terminée pour autant. Car l'homme, le vrai, n'est pas celui qui séduit plusieurs femmes à la fois. C'est celui qui séduit plusieurs fois la même femme. Donc je m’affère à cette mission en prenant l’initiative d’organiser un pique-nique au célèbre Griffith Observatory d’où on pourra assister en amoureux au coucher du soleil sur Los Angeles qui s’illuminera progressivement sous nos yeux. Ça, c’était effectivement le programme que j’avais concocté plusieurs mois avant de venir après avoir consulté le site fais-craquer-ta-femme.com. Malheureusement, le plan ne s’est pas déroulé sans accroc. Tout d’abord, après avoir fait quelques courses, nous avons subi les énoooooormes bouchons de Los Angeles. Ensuite, enfin arrivés sur site, impossible de trouver une place pour laisser Jeepy respirer quelques heures. On tourne, on retourne, on re-retourne,… Non, pas possible de se garer à moins de cinq kilomètres du point de vue où visiblement, beaucoup de gars se sont passés le mot de séduire plusieurs fois la même femme…   Donc pour conclure cette journée, ce sera pique-nique… douille c’est toi l’andouille dans la chambre d’hôtel. Le point de vue y est finalement aussi magnifique que depuis le Griffith Observatory puisque j’y vois la même beauté resplendissante de ma femme… Oui, je m’rattrape aux branches comme je peux… Mais l’objectif est bien rempli car je vais passer une nouvelle nuit à ses côté, blotti dans ses bras jusque demain matin. De toute façon, demain est une autre aventure…
Repost
0
Published by Franck
-
dans
Ouest am?ricain 2015
commenter cet article
23 juin 2015
2
23
/ 06
/ juin
/ 2015
13:31
Franky goes to Hollywood
 
C'est sexy le ciel de Californie... Sous ma peau, j'ai L.A. en overdose... So sexy le spleen d'un road-movie, dans l'retro, ma vie qui s'anamorphose... Et c’est cool, car avec le d?calage horaire, ce matin, elle s’anamorphose hyper t?t ! Je vais pouvoir profiter de ce don de quelques heures de rab pour me faire plaisir au rayon des ?tapes suppl?mentaires ? ins?rer dans mon planning du jour !... Non, s?rieusement, tuons l’enflammade dans son liquide amniotique !… J’ai bien les yeux aussi ouverts qu’un garenne apeur? dans les phares d’une voiture, mais la pauvre petite aiguille de ma montre p?dale dans la choucroute pour atteindre p?niblement le chiffre deux… Du coup, que propose l’office du tourisme local dans son forfait « L.A. by night » ?... Pour rappel, L.A., ce n’est pas le diminutif de « Les Ayvelles », petit village typique de la campagne ardennaise o? j’ai pass? ma jeunesse… Non, L.A., c’est bien ?videmment Los Angeles ! Et Los Angeles la nuit, c’est soit aller tenir compagnie aux sdf, soit aller dealer avec les gangs du quartier... Pas d’autre proposition ?… Non ?... Ok, donc pour ne pas g?ner mes oies, je n’ai plus qu’? aller m’installer dans la baignoire et peaufiner le programme of the day... Vu comme je suis d?cal? la premi?re nuit, je crois qu’une grande histoire d’amour va na?tre ici entre nous… Mais non, ce n’est pas ? toi que je m’adresse, c’est ? la baignoire, avec qui je passe quatre longues heures, dans les bras l’un de l’autre, en attendant que le reste de mon clan ne termine sa culture du sommeil, soit vers six heures. Et comme le petit d?j’ n’est servi que dans une heure, ?a nous laisse encore de la marge pour nous pr?parer et franchir en t?te la ligne d’arriv?e au pays des orgies de croissants, d’?ufs brouill?s et de jus d’oranges… ?a, ?a aurait ?ventuellement pu ?tre le cas en France, car ici, l? o? l’h?tel rempli parfaitement sa mission, son petit d?jeuner ne suffirait pas ? rassasier un anorexique… Il faut aimer le riz souffl? et le Tang si tu vois ce que j’veux dire ! Mais ne nous attardons pas sur ces d?tails logistiques et mat?rialistes, et allons nous immerger jusqu’au cou dans le Los Angeles des st?r?otypes : Des autoroutes deux fois dix-huit voies, des millions de voitures, une ville trop pollu?e, trop grande, trop impersonnelle, peupl?e de gens faux, arrivistes, vaniteux, matuvus, dont le seul objectif est de figurer au g?n?rique d’une s?rie B tourn?e dans le coin… Ok, mais pour moi, Los Angeles, c’est aussi un concentr? des Etats-Unis de mon imaginaire, les Etats-Unis de mon enfance, les Etats-Unis que je m’injectais en intraveineuse ? grandes doses de Chips ou de Beverly Hills quand je rentrais de l’?cole… Entre ces remarques qui en rebuteraient plus d’un, et celles qui donnent envie, un arbitre ! Moi ! Verdict personnel ce soir…
 
Et je m’y mets de suite car pour commencer le commencement des visites de la journ?e qui commence, quatre lettres bien connues ? Los Angeles : H… O… L… L... Y… Fl?te de fl?te et re-fl?te, ?a d?pend ?a d?passe !… U... C... L... A… Mo-mo-motus, bonne r?ponse !… University of California, Los Angeles… Tr?s tr?s loin de moi l’id?e de reprendre mes ?tudes ! Premi?rement, j’ai d?j? purg? ma longue peine… Secondement, je souhaite simplement d?couvrir de mes propres yeux un grand campus am?ricain comme on en voit ? la t?l?vision ou au cin?ma. Toi, qu’est-ce que ?a t’?voque les universit?s am?ricaines ? Equipements sportifs et ?quipes universitaires ? Immenses pelouses avec une foultitude d’?tudiants ? Des biblioth?ques ? Des confr?ries ?… J’esp?re effectivement y trouver tout ?a… Mais j’esp?re dans mon fort int?rieur tomber aussi sur un entra?nement de pom-pom-girls blondes, et si possible ? fortes poitrines !... Ben quoi ?... Quand on peut joindre l’utile ? l’agr?able, pourquoi se g?ner ?…
 
Bon, d?j?, ce qu’on constate en arrivant, c’est que l’universit? est une v?ritable ville dans la ville. Supermarch?s pour les ?tudiants, h?pital pour les ?tudiants, Mc Do pour les ?tudiants, cin?ma pour les ?tudiants,… ?a n’a rien de choquant quand on sait qu’ils sont plus de quarante-cinq mille ? vivre et ? ?tudier ici !!! On se gare, on paie notre parking pour ?tre s?r de ne pas avoir de surprise ? notre retour, et direction le centre n?vralgique du campus, Bruin Plaza, o? on trouve une ?norme statue de l’ours mascotte de l’universit? devant laquelle les ?tudiants viennent se recueillir tous les jours, ainsi que la traditionnelle boutique dans laquelle tu peux acheter des sweats UCLA, des drapeaux UCLA, des mugs UCLA, des bodys pour b?b?s UCLA, des peluches UCLA, des pr?servatifs UCLA,… Promouvoir les couleurs de son universit? en toutes circonstance, y’a que ?a de vrai !! A ce propos, c’est fou comme les am?ricains cultivent cet esprit d’appartenance ! En France, il faut qu’un certain Charlie se fasse maltraiter au Bataclan pour ressentir ?a… Bref, l’espace de notre visite, on se prend pour des ?tudiants am?ricains : on vadrouille de la biblioth?que jusqu’aux terrains de sport, on traverse le parc pour s’installer sur les pelouses, on passe des b?timents de cours aux maisons des confr?ries,… Si on faisait abstraction de notre appareil photo autour du cou et de nos deux filles comme gardes du corps, on passerait presque pour des ?tudiants ! Oui, j’ai bien dit « presque », car il ne faut quand m?me pas oublier les quelques rides que les cr?mes-miracle n’arrivent dcmspbad. guarda gli uomini plus ? combattre sur le visage de Sandrine !… En tout cas, ce que je retiens de cette vir?e ? l’universit?, c’est que tout est fait pour que tu t’y sentes bien. Tout est carr?, fleuri, entretenu… Faut dire qu’? vingt-cinq mille euros l’ann?e d’inscription fois quarante-cinq mille ?tudiants, tu peux te permettre l’achat de quelques pots de fleurs… Par contre, pas vu l’ombre d’un sein de pom-pom girl… La vie est vraiment mal faite !
Bon, il est maintenant l’heure d’aller rendre visite ? nos amis d’enfance : Brandon, Brenda, Dylan et tous leurs joyeux copains dont j’ai oubli? les magnifiques pr?noms qui ont pourtant envahi nos maternit?s… Ah si ! Kelly ! Aaaaah, Kelllllyyyyyy ! Bref, bienvenue ? Beverly Hills, le pays o? la vie est plus ch?re ! Maisons ? cinq millions de dollars, voitures ? trois cents mille,… et parking ? quinze dollars de l’heure !... Vu que notre porte-monnaie est en pleine l?thargie due au d?calage horaire et que je n’ai pas envie de le r?veiller, nous tournons quelques minutes autour du Beverly Hills sign jusqu’? ce que… bingo ! V’l? t’y pas qu’on tombe sur une petite rue o? apparemment, d’autres voitures sont gar?es sans ticket, sans parcm?tre, ni m?me de contravention… Trop beau pour ?tre vrai, vas-tu me dire ?... Ce que tu me dis, je t’avouerai que sur le moment, je m’en contrefiche un peu… C’est ce que me diront les motards Poncherello et Jon Baker qui m’importe le plus… Advienne que pourra… Au diable la police… Inch’abba… Vogue la galette…
Allez, il est l’heure de se mettre en gr?ve des jeux de mots car l?, nous descendons ce qui fut une piste ? chevaux jusque dans les ann?es cinquante, devenue depuis, la rue la plus ch?re au monde : Rodeo Drive ! J’entends d?j? dans ma t?te le refrain de la bande originale de Pretty woman… « Pretty woman, walkin’ down the street, pretty woman, the kind I'd like to meet, pretty woman… » A la fa?on Julia Roberts, nous aussi, nous arpentons la rue… Sans nous prostituer, ni m?me faire les boutiques, mais la balade est tout de m?me agr?able en passant devant toutes ces boutiques de luxe pour gosses de riches ! Armani, Chanel, Gucci, Cartier, Dior, Herm?s, Versace, Vuitton, Saint-Laurent, Babou, Kiabi,… Ils sont venus, ils sont tous l? ! On marche comme ?a jusqu’au Regent Beverly Wilshire Hotel o? Pretty woman a ?t? en partie tourn?, et il est l’heure d’aller retrouver Jeepy pour qu’elle nous serve de moyen de transport pour vadrouiller dans les rues du quartier. Pour ton info, aucun petit mot doux sur notre parebrise, le flic de Beverly Hills a ?t? tr?s gentil avec nous… Ouf ! 
Et alors, Beverly Hills, c’est comment ?... Ben ?coute, je ne me drogue pas mais tout ce que nous y voyons est vraiment stup?fiant, pile poil comme on se l’imagine ! Rues bord?es d’immenses palmiers, maisons d’architectes magnifiques, voitures de sport,… Je sais que l'argent ne fait pas le bonheur mais quand m?me, il est plus confortable de se morfondre en BMW qu’en BMX !... Un arr?t ? la Greystone Mansion o? Sandrine ne reconnait pas la maison des films Bodyguard et X-men… Un autre ? la Spadena House toute droit sortie d'un conte de f?es, et il est temps d’aller prendre l’ap?ro chez mon ami d’enfance, Nicolas Cage… Mince… Au moment o? je te dis ?a, le gars m’envoie un sms pour annuler son invitation… Tant pis, ce sera donc un hamburger et une bonne bi?re bien fra?che au Saddle ranch sur Sunset Boulevard !… La difficult? dans cette rue, c’est de trouver une place de stationnement gratuite… Nous tournons quelques minutes autour du resto jusqu’? ce que… bingo ! V’l? t’y pas qu’on tombe sur une place o? apparemment, mon niveau d’anglais m’autorise ? penser, dans les milieux autoris?s, qu’il se pourrait qu’?ventuellement, cela puisse ?tre gratuit entre midi et deux… Trop beau pour ?tre vrai, vas-tu me dire ?... Ce que tu me dis, je t’avouerai que sur le moment, je m’en contrefiche un peu… C’est ce que me diront les motards Poncherello et Jon Baker qui m’importe le plus… Advienne que pourra… Au diable la police… Inch’abba… Vogue la galette…
Allez, il est l’heure de se mettre en gr?ve des jeux de mots car l?, nous sommes attabl?s devant notre premier ?norme burger d?goulinant ? la mode yankee du s?jour ! L’ambiance ?tant tr?s western et les serveuses tr?s sympas, aucun doute l?-dessus, je suis de nouveau en phase avec la culture am?ricaine !!! Un p’tit tour de taureau rod?o m?canique pour les filles, un p’tit air de country pour madame, un joli sourire de la serveuse pour monsieur,… une note sal?e pour tout le monde, et il est l’heure de retourner voir Jeepy pour qu’elle nous serve de moyen de transport pour la suite des ?v?nements... Pour ton info, aucun petit mot doux sur notre parebrise, les policiers ont ?t? tr?s gentils avec nous… Ouf !
Bon, et maintenant ?... Le quartier d’Hollywood Boulevard, tu connais ! Tu le connais surtout pour son c?l?bre Walk of Fame, litt?ralement la promenade de la c?l?brit?, o? les trottoirs scintillent autant que le visage d’Edward Cullens. Et oui monsieur, j’aime ?taler ma culture cin?matographique d?s que l’occasion se pr?sente, surtout quand on est ? Hollywood !… Ici, les trottoirs honorent les stars depuis le d?but des ann?es soixante par le biais d’?toiles class?es en cinq cat?gories : la musique, le cin?ma, la t?l?vision, le th??tre et la radio... Les stars des stars, en quelques sortes… Sauf que l’attribution d’une ?toile est un honneur qui r?compense le talent, mais ?galement le porte-monnaie ! En effet, la personne r?compens?e doit verser pas moins de trente mille dollars ? l’association qui g?re le boulevard pour avoir l’honneur de se faire pi?tiner tous les jours ! R?tribution qui n’a pas refroidie Joanne Woodward, une illustre inconnue me concernant, qui fut la premi?re ? s’afficher ici, allong?e sur le sol, d?s 1960… Premi?re d’une longue s?rie puisqu’au dernier recensement de l’INSEE, le Walk of fame compte d?sormais plus de deux mille cinq cents ?toil?s au guide Michelin des c?l?brit?s ! Bud Abbott, Ren?e Ador?e, Wendell Corey ou encore Robert Casadesus en font bien ?videmment partie... Ben oui, que des stars tri?es sur le volet je t’ai dit ! C’est pour cette raison que les Clint Eastwood, George Clooney, Robert Redford, Eve Angeli, Julia Roberts, Madonna, Leonardo Di Caprio, et autre Brad Pitt n’en font pas partie ! Si si, j’te promets !!! Donc moi, Franck le vadrouilleur, je lance officiellement une op?ration que j’ai nomm?e le Evangelithon visant ? r?colter les fonds n?cessaires pour financer l’?toile de notre Eve Angeli nationale. Je me charge bien ?videmment de la logistique pour r?colter les fonds n?cessaires. Merci de bien vouloir me faire un virement sur le num?ro de compte suivant : 384958826674-15.
Bon, pour tout te dire, le Walk of Fame est le site de Los Angeles sur lequel j’ai entendu et lu le plus de commentaires n?gatifs… Je me dis donc que je vais prendre cet endroit pour ce qu’il est, c’est-?-dire une attraction touristique, et on verra bien ce qu’il en ressort... Apr?s nous ?tre gar?s dans une petite rue s?curis?e o? je ne vais pas te bassiner longtemps avec Poncherello et Jon Baker puisqu’il est ?crit rouge sur blanc qu’il est autoris? de s’y garer et que c’est gratuit, nous commen?ons la reconnaissance des lieux… Et je dois dire que de premier abord, l’endroit me plait ! Plus pour le symbole qu’il repr?sente que pour la beaut? de la rue, mais disons que pr?sentement, je pr?f?re ?tre l? o? je suis plut?t que l? o? tu es ! On va d’?toile en ?toile, suivant les indications que j’ai soigneusement not?es sur mon roadbook pour ?tre s?r de ne pas louper les grands classiques et ne pas perdre de temps avec Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal L?gitimus. Car comme dit plus haut, il y a plus d’inconnus que de v?ritables c?l?brit?s ! Achat du traditionnel verre Hard Rock Caf?, petites poses photos avec les sosies de Freddy Krueger, Spiderman et la reine des neiges, qui ressemble d’ailleurs autant ? la reine des neiges que moi ? Chewbacca,… et on arrive enfin devant le c?l?bre th??tre des oscars, l? m?me o? toutes les stars ont un jour essuy? leurs souliers vernis sur le tapis rouge afin d’aller y glaner une ou deux statuettes ! C’est ?galement ici qu’on y trouve les empeintes des stars moul?es dans le ciment du trottoir… Et tu me croiras si tu veux, mais apr?s comparaison minutieuse, sache que j’ai exactement la m?me empeinte de mains qu’Arnorld Schwarzzenegger, la m?me taille de chaussures que Bruce Willis, et les m?mes dimensions que Rocco Sifredi a bien voulu mouler dans le b?ton !!! 
Bref, tout ?a pour te faire comprendre que les quatre aficionados de cin? que nous sommes passent ici un moment fort go?tu… jusqu’au moment o? notre com?die familiale prend de fa?on incompr?hensible des airs de Scary movie !!! L? o? on croyait notre nouvelle amie Jeepy en totale s?curit?, on la retrouve l’air hagard, les yeux dans le vide, le parebrise affubl? d’un flyer publicitaire ? l’effigie de la police municipale of Los Angeles ! « Chouette, une anecdote de voyage ! » Ouais, ben l’anecdote de voyage ? soixante treize dollars, tu sais o? tu peux la ranger ?!?! C’est le pire scandale qu’aient connu les Etats-Unis ! Le jeepygate !!! Je suis en effet absolument persuad? d’?tre gar? ? un endroit o? le stationnement est parfaitement autoris? et totalement gratuit ! Mais que fait la police ??? Bon, habituellement, je pr?f?re ?tre la farce du dindon plut?t que le dindon de la farce… Comprends ? cela qu’il vaut mieux ?tre le metteur que le mis, mais l?, je ne me vois pas aller au poste de police pour y n?gocier une ?ventuelle remise de peine, les yeux en forme de fente de tirelire… Sur ce coup-l?, je crois que je vais serrer les fesses, payer mon amende par internet, et on n’en parlera jamais plus, ok ?
Heureusement, ma mauvaise humeur s’?vapore quelques centaines de m?tres plus loin. Nous venons en effet d’apercevoir pour la premi?re fois la c?l?bre colline arborant fi?rement les c?l?bres neuf lettres d’Hollywood… Encore un endroit vu et revu partout depuis mon plus jeune ?ge, et qui me refile des frissons ?pidermiques en le voyant en vrai ! Brrrr… Pendant que le pilote automatique tente de nous en approcher, j’en profite pour te faire un brin de causette ? son sujet… D?j?, il faut savoir que c’est en 1923 qu’un promoteur immobilier eut l’id?e de construire cette gigantesque enseigne publicitaire visible de presque tout Los Angeles, non pas pour vanter le go?t tenace d’une nouvelle marque de chewing-gums, mais pour faire la publicit? de nouveaux lots de terrains d'habitation ? Hollywoodland qui n'?tait ? l’?poque qu'un regroupement de fermes arides. Bon, l'op?ration de promotion eut un succ?s mitig? et l'enseigne tomba rapidement en d?cr?pitude. C’est la chambre de commerce du coin qui la sauva en enlevant toutefois le suffixe « land » pour faire un tantinet plus chic. Par la suite, le sigle lutta tant bien que mal contre les vandales, les intemp?ries, la crise de l’?nergie qui lui fit perdre son ?clairage, ainsi que la mauvaise publicit? que lui infligea une actrice de seconde zone en se suicidant du haut de la lettre H... Bref, il fallut, en 1978, qu’une association parrain?e par des stars du rock finance la restauration des neuf lettres sous peine de disparition imminente. Pour la petite histoire, ?a leur a co?t? ? l’?poque la coquette somme de vingt-sept mille dollars par lettre... Tout ?a pour en arriver au fait qu’aujourd’hui, les lettres sont devenues l’embl?me de toute la ville, l’embl?me de l’industrie du cin?ma, l’embl?me de toute une culture… A cet effet, elles sont donc prot?g?es comme il se doit… et tenues ? distance r?glementaire du commun des mortels touristes, ce qui n’est pas cens? arranger mes affaires, moi qui souhaite toucher du doigt ce symbole am?ricain…
 
Sauf que tu commence ? conna?tre l’asticot, je n’suis pas le commun des mortels touristes ! Hors de question pour moi de regarder ces lettres dans l’?illet d’un t?l?scope depuis un parking estampill? « point de vue officiel », avec boutique ? touristes et tout l’toutim !... Allez, agrippe-toi au parechocs arri?re de Jeepy, je vais te faire profiter du bon plan… D?j?, on s’engage sur la Beachwood Drive qu’on quitte prestement pour bifurquer sur la droite, c’est-?-dire sur Ledgwood Drive. Oui, cette rue est pentue ; oui, elle est sinueuse ; oui, elle est ?troite… Mais cela ne doit en aucun cas te d?courager ? t’enfoncer encore un peu plus dans cette jungle r?sidentielle… Car le point de parachutage est proche, pr?cis?ment au croisement avec la Mulholland Hwy. L?, un petit chemin pi?tonnier part vers la droite pour permettre ? quiconque qui s’y aventure de se prendre les neuf lettres en pleine tronche… Mais, car il y a un mais, il va te falloir pour cela passer par la case « Stationnement de ta Jeepy ! ». Oui, rappelle-toi, aujourd’hui, c’est la saint Stationnement !!! Sauf que… Horreur, malheur ! Partout dans le coin, il est clairement stipul? rouge sur blanc « No parking », qui, si je traduis ? peu pr?s, doit vouloir dire « D?gage d’ici et va rejoindre le troupeau au parking estampill? « point de vue officiel », avec boutique ? touristes et tout l’toutim ! » Pour la petite histoire, dans les ann?es quatre-vingt-dix, les habitants du quartier ont tous fait une overdose de touristes envahissants. Et plut?t que de militer pour l’interdiction de l’acc?s aux lettres en guise de sevrage, ils ont demand? aux autorit?s locales de r?primander le stationnement dans la rue, avec policier faisant le planton ? plein temps, pr?t ? d?gainer son carnet ? souches pour remplir les caisses de la collectivit? ! Mais le Franck a plus d’un camembert dans son bec !... Car pour brosser l’autochtone dans le sens du poil, il lui tint ? peu pr?s ce langage : « H?, bonjour monsieur le r?sident ! Que vous ?tes intelligents ! Que vos panneaux sont beaux ! Sans mentir, j’ai bien compris la le?on, et on ne m’y reprendra plus de sit?t ! » A ces mots, le r?sident se trouvant flatt? tout l’?t?, se trouva fort d?pourvu quand le Franck fut revenu, ? pied cette fois-ci, une fois sa voiture gar?e deux cents m?tres plus loin dans la toute petite rue qui redescend en sens unique vers la gauche… Et oui ! Ici et rien qu’ici, le parking est autoris? et personne ne le sait… sauf moi… et le policier sur place qui m’a bien confirm? le tuyau que j’avais trouv? en farfouillant sur le net… 
Bref, tu l’as compris, si tu veux chatouiller les lettres d’Hollywood, mes conseils tu suivras et de la patience il te faudra. Moi, mes conseils, pour s?r, je les ai suivis. Et comme tu le sais, nous ne sommes pas press?s car sinon, nous serions dans un bus grand confort avec soixante autres pigeons-voyageurs ! Donc ? nous les lettres ! Oui, tu as bien entendu, j’ai bien dit « ? nous », car nous nous retrouvons tous les treize en face ? face intime... Peut-?tre un peu clich? comme visite, mais que du bonheur en paquet de neuf quand m?me !
 
Dans le genre clich?, notre arr?t suivant a ?galement tout d’un grand… En redescendant vers Los Angeles, nous nous arr?tons en effet au Hollywood Bowl Overlook. Dit comme ?a, ?a ne te parle certainement pas, et pourtant, je suis s?r que si je te dis « Endroit romantique ? Los Angeles pour s’installer ? la nuit tomb?e avec une mignonette sur le capot de sa voiture pour voir la ville s’illuminer, et accessoirement avoir une petite chance de l’emballer », je suis s?r que l?, il y a dix-mille sc?nes de films qui te remontent au cervelet !... Bon, ok, l?, il ne fait pas nuit, nous ne sommes pas seuls, mais l’arr?t vaut quand m?me le coup pour la vue sur la ville, son voile de pollution et ses bouchons ! Pour l’ambiance romantique, on repassera mais je n’?tais de toute mani?re pas venu ici pour ?a… Ben oui, ma mignonette ? moi, ?a fait longtemps que je l’ai emball?e !
Allez, avant le retour dans nos p?nates, un dernier petit d?tour… Promis, c’est le dernier !... Je souhaite en effet profiter de notre passage ? Los Angeles pour faire un bref arr?t au 1329, Caroll Avenue o? se trouve une maison pas comme les autres… D’aspect, si, m?me si c’est une tr?s jolie maison de style victorien... Mais disons qu’il s’y est pass? des choses bizarres bizarres dans les ann?es deux mille. D’ici, trois jolies s?urs sorci?res ont lutt? ? grands coups de potions et d’incantations magiques contre les forces du mal du monde entier ! Ces trois charmantes demoiselles, tu les as certainement reconnues, ? toi, grand fan de s?ries t?l?, il s’agit des s?urs Halliwell de la s?rie « Charmed ». Et oui, la s?rie ?tait cens?e se d?roul?e ? San Francisco, mais pour des questions de climat, ?a a ?t? tourn? ici, ? Los Angeles, et plus pr?cis?ment dans la maison devant laquelle nous sommes en train de faire les japaonais de base… En tout cas, ce sont les nouveaux proprios de la maison qui doivent ?tre ravis de voir des touristes d?filer tous les jours sur le p?ron de leur porte pour s’y prendre en photo… « Euh, excusez-moi,… Pouvez-vous attendre que je finisse ma s?ance photo pour entrer dans votre maison ? Vous serez bien urbains… » A quand une interdiction de stationnement ?...
Voil?, c’est un beau roman, c’est une belle histoire, c’est une romance d’aujourd’hui qui touche ? sa fin… Je te passe volontiers les derniers d?tails logistiques du style « Premi?re crise d’ado d’Anna ?nervante », « Piscine avec Sasha relaxante »,… Et pour vraiment conclure, te rappelles-tu de la trilogie « Souviens-toi l’?t? dernier » ? C’est maintenant officiel donc je ne te cache rien en t’apprenant qu’il va y avoir une suite : « Souviens-toi l’?t? dernier, de ce burger bourratif au Carl’s Jr »...
 
Bref, c’est une maison rouge, adoss?e ? la montagne, on y va en v?lo, on sonne ? la porte, ceux qui n’vivent pas l?, ont ferm? ? cl?… Los Angeles, se couche… Los Angeles se couche… Los Angeles, o? ?tes-vous ? Dylan, Brandon… Brenda, m’attendez pas… « Ah bon, ?a y est, c’est vraiment la fin et tu ne nous as toujours pas donn? comme promis ton ressenti g?n?ral ? propos de Los Angeles… » Attention, spoiler : On a ador? et on a d?j? h?te d’?tre demain pour la suite du programme !!! De toute fa?on, demain est une autre aventure…
Repost
0
Published by Franck
-
dans
Ouest am?ricain 2015
commenter cet article
22 juin 2015
1
22
/ 06
/ juin
/ 2015
11:20
Le voyage nouveau est arriv?
Bon, je le sais, tu le sais, il le sait, nous le savons, vous le savez, ils le savent…, la premi?re journ?e d’une vadrouille n’est jamais la plus int?ressante, la plus d?paysante, la plus magique,… Par contre, l? non plus, je ne vais rien t’apprendre, elle est souvent la plus fatigante ! De la voiture, de l’attente ? l’a?roport, des formalit?s administratives, de nombreuses heures d’avion et surtout, un d?calage horaire ? s’enquiller… Mais avant d’en arriver l?, je dois t’avouer que le texte de cette journ?e a failli ?tre le premier et le dernier de la vadrouille, notre d?part ayant ?t? remis en cause au dernier moment par plusieurs facteurs. Non, rassure-toi, les facteurs n’ont pas bloqu? l’acc?s ? l’a?roport Charles de Gaulle ! C’est plut?t mon cousin Jojo qui nous a fait une peur bleue lorsqu’il est entr? d’urgence ? l’h?pital il y a une petite semaine… Ajoute ? ?a du boulot et du boulot et encore du boulot comme s’il en pleuvait… Sans oublier notre petit rejeton pr?nomm? Anna qui n’a rien trouv? de mieux pour attirer notre attention que de nous faire une infection pulmonaire quatre jours avant le d?part… Heureusement, tout ?tant rentr? ? peu pr?s dans l’ordre hier, tu peux donc te pr?parer ? plonger la t?te la premi?re et sans brassard dans la lecture de nos vingt-quatre autres jours !... Plouf… Car, ?a y est, en tant que PDG d’onpartenvadrouille, je d?clare officiellement cette vadrouille ouverte !!
 
Et oui ! Tagada tagada, voil? les Dalton ! Les dames aux longues jambes, aux tailleurs cintr?s et aux chignons soigneusement tir?s voient nos trombines d’imb?ciles-heureux d?bouler dans leur ?nooooooorme navion, le plus gros au monde, la plus grande capacit? au monde, le plus ?conome au monde… Soixante-treize m?tres de long, cinq cent trente-huit personnes ? bord, et seulement trois litres au cent… par passager ! C’est officiel, l’Airbus A380, I did it ! Mais rassure-toi, je retiens mes larmes pour ne pas me faire remarquer...
« Et alors, qu’est-ce que ?a change par rapport ? un autre avion ? » Ben justement, ?a change tout ! Plus d’espace, moins de bruit, plus de services, moins de turbulences, plus d’humour,… Et oui, car m?me le commandant de bord semble venu tout droit d’un autre monde : « Embarquement des passagers termin?, poils au nez !... Retard de quinze minutes ? cause de la famille du rang vingt-huit qui a mis du temps ? s’installer… » Bon, avec des blagues pourries comme celles-l?, je crois que j’aurais pu faire sensation si j’avais ?t? commandant de bord sur un A380, tu n’penses pas ?… Bref, tout ?a pour te dire que j'aurais pu sans probl?me rester trente heures le joufflu viss? dans mon si?ge tellement il y avait de films, tellement les repas ?taient bons, tellement j’?tais bien install?, tellement les jupes des h?tesses ?taient courtes,… m?me si nous sommes bien ?videmment l? pour toute autre chose ! Si je te dis que mon premier est la cit? des anges… Mon second est le berceau du cin?ma… Mon tout est la ville o? nous allons donner le top d?part de notre nouveau road trip… Je suis ? Je suis ?... Et oui cowboy, bienvenue ? El Pueblo de Nuestra Se?ora la Reina de Los Angeles del R?o de Porciuncula, petite bourgade bucolique perdue au fin fond du fond des Etats-Unis… ?a, ?a aurait pu ?tre l’introduction de mon carnet de vadrouille publi? sur internet en 1890 ! Sauf que l?, nous sommes en 2015 ! Et en 2015, celle qu’on appelle maintenant Los Angeles pour gagner du temps, est une des plus grandes villes au monde. On s’en rend surtout compte en survolant la m?galopole avant d’atterrir. ?a n’en finit pas de ne plus finir… Une multitude de quartiers, un encr?mellage d’autoroutes, des rues dont on ne voit pas le bout du bout, un fast-food par habitant,… Pour comparer ce qui est comparable, j’irai m?me jusqu’? t’avouer que Los Angeles me para?t plus grande que Neuflize ! Euuuh… Dix mille fois plus grande, m?me ! Dix millions d’angelenos au dernier recensement ! Et quatre de plus pour les jours qui viennent !
Car ?a y est, nous touchons de nouveau l’Am?rique du pied ! Je suis tellement heureux d'?tre de retour sur ces terres saintes que je m'agenouille afin d'embrasser le sol... Erreur ? ne pas reproduire ! Avec ma barbe de trois jours, un agent de l'immigration me prend pour un musulman en train de prier et me colle un coup de matraque derri?re la caboche... Direction le prochain avion, fin de la vadrouille, merci, au revoir et ? demain... De toute fa?on, demain est une autre aventure… Allez, rassure-toi, tout se passe sans souci. Il nous faut un peu plus d’une heure pour passer devant le sergent Garcia sans aucun souci, r?cup?rer nos bagages au grand tourniquet sans aucun souci, passer la douane sans aucun souci, attraper la navette pour l’agence de location de voiture sans aucun souci,… Bref, le mot d’ordre pour notre arriv?e, c’est « Pas de souci » !
 
Sauf que notre marathon n’est pas encore termin? puisque j’ai maintenant affaire au gentil monsieur de l’agence de location de voiture Alamo qui r?cite parfaitement le texte qu’il s’est fait tatou? dans le creux de sa main, c’est-?-dire le m?me que celui qu’on nous a d?j? servi il y a deux ans, soit le m?me qu’il y a six ans, le m?me qu’il y a sept ans,… :
« Combien de personnes et combien de valises ?
- Deux adultes, deux enfants, six bagages, une tente…
- Ok, je me dois courtoisement de vous informer que tout cela ne tiendra pas dans la gamme de v?hicules que vous avez r?serv?e ! Je vous propose donc une voiture bien plus grande et cela ne vous co?tera que la modique somme de…
- Non merci !
- Comme vous voulez, mais je vous aurai pr?venu. Lorsque vous vous apercevrez que j’avais raison, il sera trop tard !
- … (Allez, Julien Lepers, passe ? la question suivante)…
- Ensuite, je vous informe que l’assurance que vous avez souscrite est insuffisante. Vous ne serez pas couvert si…
- Non merci, j’ai dit non merci !
- Excusez-moi de vous dire ?a, mais vous ?tes inconscients… Vous prenez un ?norme risque car…
- ?a tombe bien, je suis un aventurier ! Et sache que ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend ? tomber de la derni?re pluie ! File-moi l’contrat que j’te le signe et on n’en parle plus ! »
 
Ben tu vois, ?a s’est plut?t bien pass? ! Surtout qu’une fois sur le parking pour choisir notre 4x4, devine un peu sur qui on tombe ?... Sur la s?ur jumelle de Paty !!! Non, la d?nomm?e Paty n’est pas une de mes ex. J’en ai bien eu des robustes, des bien car?n?es, des tout-terrains aussi, mais l?, il s’agit de la Jeep Patriot que nous avions lou?e il y a deux ans… Du coup, on ne perd pas notre temps ? peser le pour et le contre de la rouge en comparaison de la bleue, sans oublier l’avantage ind?niable de la verte… Ce sera ? bord de la blanche, Jeepy, que nous taillerons la route les quatre semaines ? venir. Oui, j’ai oubli? de te dire, Jeepy, c’est son nom officiel depuis environ trente secondes !...
ure til m?nd i salg
hublot iso bang musta
replica swiss ure
orologi di lusso di mens
cartier pasha seatimer
1-16 sur 21 874 r?sultats pour "violetta pas cher"
YiLianDa Sac à dos Scolaire 3 en 1 Cartable Fille Sac porté Dos School Backpack Shoulder Messenger de YiLianDa EUR 13,12 YAANCUN Femme Mode Multiples Poches Mesdames épaule Poignée Supérieure Sac à Main de YAANCUN EUR 12,93
3,7 ?toiles sur 5
3
Freessom Boucle d'Oreille Femme Fantaisie Chat Diamante Mignon Kawaii Pendante Longue A La Mode Bijoux Original Pas Cher Cadeau Ideal de Freessom EUR 2,99 EUR 10,00 Notre recommandation d'?ge : 12 Mois et plus
Perixx PX-1100 Clavier Gamer - Rouge/Bleu/Violet LED Rétroéclairé - Ajustement Eclairage - AZERTY de perixx EUR 44,99 EUR 59,90 ?cran Livraison gratuite possible (voir fiche produit). Plus que 7 ex. Commandez vite ! Plus de choix d'achat EUR 44,99 (4 neufs)
4,3 ?toiles sur 5
220
Kolylong Montre Femme Originale Pas Cher Femmes en cuir PU analogique-bracelet à quartz, Violet de Kolylong EUR 3,46 EUR 29,68 + EUR 1,39 Livraison en France m?tropolitaine
2,5 ?toiles sur 5
2
Reaso Sweat Shirt Hooded Sports Femme Automne Tops à Manches Longues Dames Hiver Rayé Sweat-shirt Coton Sweats à capuche Blouson Col Rond Casual Pull Elegant Chemisier Streetwear de Reaso-Robe EUR 8,68
4 ?toiles sur 5
2 Caract?ristiques du produit ... FêTe Cru Robe tissu pagne pas cher enceinte ronde only orientale ... Perruque synthétique longues Accessoire idéal pour déguisement femme fille soirée spectacle theatre ambiance fête promotion solde pas cher de qualité supérieure carnavale festivale cool sympa sexy, choisir:long bouclé violet de Alsino EUR 3,99 + EUR 3,99 Livraison en France m?tropolitaine
Proworks Grand Tapis De Yoga Rembourré Avec Sangle De Transport Pour Pilates / Sport / Gym de Proworks EUR 17,99 - EUR 19,95 ?cran Livraison gratuite possible (voir fiche produit). Certaines couleurs sont ?ligibles pour Prime Plus de choix d'achat EUR 17,99 (2 neufs)
4,7 ?toiles sur 5
33 Descriptions du produit ... ne trouverez pas de meilleur ... Disponible en noir, violet ou bleu. ...
ARETOP® Lot de 5 Clé USB 2.0 Rotatif Pas Chère 8 Go pour PC Couleur Mixte Vert/Rouge/Noir/Bleu/Violet de ARETOP EUR 23,59
3,3 ?toiles sur 5
7
5 ALL Sac à Dos en Toile pour College Fille Sac Porté Épaule et Sac à Main pour Élèves de Collège Style Ethnique Sac de Voyage Sac d'École Sac de Loisir pour Femme de 5-ALL EUR 19,00 - EUR 23,00 Plus de choix d'achat EUR 18,50 (3 neufs)
3,8 ?toiles sur 5
10
LOT DE 12 ROUGE ROSE A LEVRES VIOLET ET ROSE PAS CHER de 123 cosm? EUR 12,00 Plus que 8 ex. Commandez vite ! Ularma de Ularma EUR 1,58 Notre recommandation d'?ge : 10 - 50 ans INDIA VIOLET - Housse de couette coton200x200cm multicouleur 100% Coton Housse de couette, Parure Pas cher de Home And Deco EUR 17,91 EUR 22,89 + EUR 5,00 Livraison en France m?tropolitaine
EDIT 90 Jours Lentilles De Contact Colorées - Sans Correction (Tri Tone Violet) de Edit Coloured Contact Lenses EUR 10,99 (EUR 5,50/count) Plus de choix d'achat EUR 10,99 neuf (2 offres)
Smile YKK Bague de Fiançailles Femme Argent 925 Cristal Anneau Anniversaire Solitaire Amour Mode Violet de Smile YKK EUR 5,78 EUR 9,63
Pouf Géant XXL Original Violet de Big Bertha Original
+   -     Ответить

Метки данного обсуждения:  fusion  avant  bmw  accord  fit  esp  rodeo  jeep  grand  es  sc  cl  sport  diamante  note  95

*Nil permanent sub sole.
(c) infinitidriver.ru  
Rambler's Top100
 Indexed: 100.00% Пишнюк Павел Яковлевич